Initiative Diaspora 2015 (ID 2015) écrit à Faure Gnassingbé; «Osez figurer dans l’histoire du bon côté»


fauregnassingbe

Initiative Diaspora 2015
(ID 2015)
À
Faure Essozimna Gnassingbé
Président de la République Togolaise

 
«Osez figurer dans l’histoire du bon côté»
 
Monsieur le Président de la République,
 
L’histoire longtemps endormie au Togo se réveille. En cette année 2015, la Diaspora togolaise prévoit même que l’histoire togolaise se lève, se secoue et entame résolument sa marche vers la démocratie en accélérant ses pas.
 
Le désir de la Diaspora togolaise est de voir toutes les composantes de la société togolaise, les institutions autant que les citoyens, l’ensemble des forces vives nationales converger vers cette destination commune de l’inaliénable démocratie, à l’instar des autres Peuples africains voisins du Ghana, du Bénin et du Burkina Faso.
 
Et pour ce faire, le chemin privilégié par la Diaspora togolaise reste toujours celui des élections transparentes qui soient réellement le reflet de la volonté des populations togolaises de toutes les régions.
 
Trop souvent, notre pays le Togo n’a pas brillé par une pratique exemplaire en matière d’organisation électorale, malheureusement. Trop souvent, les résultats publiés n’ont aucunement restitué le désir de changement de nos compatriotes, si leur choix n’était tout simplement pas obstrué par diverses malfaisances dramatiques. Beaucoup trop souvent, les élections dans notre pays, le Togo, se sont soldées par des contestations, des répressions, des dialogues, des accords sans lendemain, si ce ne sont des déchirures supplémentaires du tissu social national.
 
Le Togo n’a plus les moyens de se permettre de si coûteuses aventures électorales dont les lendemains laissent des plaies profondes et des restes humains, à chaque fois et à tous les coups. Les désastreux rendez-vous électoraux, particulièrement celui des présidentielles prochaines dans notre pays ne vaut pas, pour ainsi dire, la vie des citoyens togolais toujours sacrifiée. C’est bien pour cela que la Diaspora togolaise, dans sa large majorité, a pris fait et cause pour l’alternance politique régulière et au moyen de la limitation du mandat présidentiel; que prônait et institutionnalisait déjà la Constitution de 1992 votée de manière consensuelle par le Peuple togolais.
 
Monsieur le Président de la République, à la faveur de certains bruits de fond irraisonnés et autres sorties désincarnées de la volonté populaire, des hésitations procédurales, des péripéties politiques togolaises autant que de l’abstraction de notre histoire récente, nous nous sommes tous rendus à l’évidence que la Constitution de 1992 ne sera restituée en son état originel au Peuple togolais, pour guider les élections présidentielles prochaines et prévenir des affrontements inutiles à l’instauration d’une alternance démocratique si universelle, si nécessaire et si urgente au Togo. Une fois encore l’inaction, la lenteur, les embrigadements des populations démunies et des chefferies traditionnelles, tous les achats de conscience, les nominations perverses, les promesses de dernière minute ainsi que les non-dits font conclure, tout un chacun,que l’éternelle force d’inertie et de confiscation du pouvoir,la mauvaise volonté et le manque de courage politique qui ont caractérisé les dernières années ont définitivement réussi à étouffer vos propres promesses d’opérer les réformes constitutionnelles et institutionnelles requises pour le renouveau du Togo.
 
Néanmoins, la Diaspora togolaise ne se désarme pas de sa détermination; elle ne renonce pas à son parti-pris pour l’alternance démocratique pacifique au Togo. Nous sommes persuadés que vous saurez vous inscrire dans le cours de l’histoire qui se lève de nouveau dans notre pays, et que vous saurez emprunter la force et le salut de l’histoire plutôt que de vouloir leur résister.
 
Il est même raisonnable de penser que l’éruption nouvelle de toutes les attentes démocratiques au Togo ne pourra pas être contenue par une répression supplémentaire de la dignité des Togolaises et des Togolais à la face du monde entier; un monde en profonde mutation avec des enjeux et des acteurs bien différents de ceux officiant il y a seulement une dizaine d’années, notamment en 2005 lors de votre captation du pouvoir. C’est pourquoi, d’ores et déjà, la Diaspora togolaise vous convie à la sagesse politique: le Togo a besoin d’institutions fortes et non des hommes forts, s’opposant par tous les moyens et subterfuges aux aspirations légitimes de leur Peuple. C’est autour de ces fortes institutions, dont la Présidence de la République, que se joue désormais l’avenir de notre Nation.
 
Toute personne qui incarne une telle institution doit savoir s’effacer pour que brille et prospère, seule, la République voulue majoritairement par ses concitoyens et ses commettants.
La Diaspora togolaise qui compte, en supportant le Togo de tous ses moyens et de toutes ses ambitions, en appelle à votre haute responsabilité pour adhérer à l’histoire nationale qui est en mouvement et ainsi, établir une relation réparatrice du passé avec la République nouvelle en attente et en ébullition sous v os yeux.
 
Vous avez la responsabilité et le devoir de relever le Togo des cinquante dernières années de mise à l’abîme et de saignée à froid de ce pays par une minorité dont vous connaissez le profil et le portait peu élogieux. Vous avez donc la responsabilité d’opérer toutes les réformes auxquelles vous vous êtes engagées, à toutes les occasions ces dix dernières années, de vous-même d’abord et aussi en tant que successeur de votre père Gnassingbé Eyadema.
 
Vous avez surtout la responsabilité historique d’éviter aux citoyens du Togo de devoir passer par une
confrontation additionnelle avant de retrouver le chemin de la Réconciliation.
 
Monsieur le Président de la République, le maître mot demeure la Réconciliation au Togo, à la suite de la Vérité et de la Justice réparatrice. Et, sur le plan de la Réconciliation, la Diaspora togolaise cherche vainement vos résultats. La Diaspora togolaise ne constate que la fracture que votre gouvernance a établie entre les citoyens et les leaders politiques, les astuces et les manigances du diviser-pour-régner,les institutions hâtives supplétives de votre inaction, le fossé entre possédants et dépossédés, les mêmes clivages qui rendirent possible les grands mouvements de l’histoire des Peuples ,tous générateurs d’alternances pacifiques par la suite: des révolutions américaines de 1774 à 1776 aux récents évènements du Burkina Faso d’octobre 2014, en passant par ceux de la France (1789 à 1792), de la Russie (1917 et 1991), du Ghana (1979 et 1981) et du Bénin (1989 à 1991).
 
Vous conviendrez avec nous que la liberté n’a jamais fatigué les Peuples, et c’est d’ailleurs l’un des biens précieux que toutes les Nations ont en partage. C’est à cette même et unique liberté qu’aspire le Peuple togolais en cette année 2015, persuadé que vous comprendriez que sa patience démocratiquea des limites, persuadé que toutes les allégeances qui vous semblent acquises aujourd’hui se joindront bien au camp de la liberté, avec ou sans votre clairvoyance ni consentement.
 
Irrésistiblement, un autre Togo est en marche. Il est ouvert sur l’ensemble de ses filles et de ses fils. Un pays nouveau auquel la Diaspora togolaise aimerait que vous vous joigniez au plus tôt, ici et maintenant, en usant de toute votre responsabilité pour ensemencer la Vérité, la Justice et la Réconciliation au Togo,sur la Terre de nos Aïeux. Et mieux que quiconque, vous savez quoi faire
d’autre que les intrigues,les pièges,les ruses, les diversions et les dénégations actuelles,pour assumer le Togo autrement et y permettre l’alternance pacifique. L’axe démocratique Accra-Cotonou peut difficilement éviter Lomé, après s’être offert le détour par Ouagadougou.
 
C’est même l’assurance que c’est du Nord au Sud que la déferlante démocratie, cet impitoyable balaie citoyen de l’alternance, nettoiera le Togo.Véritablement, tous les Peuples ont la dignité et la liberté en partage. Vous venez d’ailleurs d’en vivre l’expérience en participant à la marche historique de Paris avec d’autres dignitaires du monde entier:Je suis Charlie!
 
À vous maintenant d’en apporter la preuve chez vous au Togo, chez nous au Togo.
 
La Diaspora togolaise en appelle à votre sagesse politique face à l’histoire nationale dont des pages nouvelles s’écrivent sous vos yeux. Joignez-vous à l’histoire de notre pays en vous mettant, sans restriction ni condition,du côté des aspirations légitimes et infalsifiables du Peuple togolais. La Diaspora togolaise vous appelle au seul devoir qui compte: Osez figurer dans l’histoire du bon côté, Monsieur le Président de la République!
 
19 janvier 2015

Initiative Diaspora 2015
 
(ID 2015)